Pour garder la forme et préserver votre santé, bougez avec l’application Mouv’It !

Des Loirétains bénévoles aux Jeux olympiques et paralympiques

2 avril 2024

Quatorze Loirétains seront mobilisés dans toute la France.

Samedi 23 mars s’est tenue, à Paris La Défense Arena à Nanterre, futur site de compétition des Jeux de Paris 2024, la Convention des volontaires, coup d’envoi de l’aventure des 45 000 bénévoles sélectionnés dans les coulisses du plus grand événement au monde.

Tony Estanguet, président de Paris 2024, accompagné des ambassadeurs et ambassadrices du programme des volontaires et d’intervenants de Paris 2024, ont rythmé la Convention en mettant en avant l’ambition des Jeux devant des bénévoles venus de toute la France. « Ils nous ont présenté les responsables des volontaires pour chaque site olympique et paralympique et ont détaillé quelques missions, raconte Charlotte, qui a assisté à la retransmission de la manifestation. Ils nous ont expliqué comment avait été créé le logo et la charte graphique, un clin d’œil à l’art déco en vogue lors des derniers JO de Paris, en 1924 ! On nous a aussi montré le parcours de la Flamme olympique, allumée à Olympie et qui arrivera en France via le port de Marseille, et celui de la Flamme paralympique qui, elle, sera allumée en Angleterre. » Chantal était sur place et a apprécié que l’on souligne l’importance du rôle des bénévoles : « Tony Estanguet nous a chaleureusement remerciés. »

« Hâte d’y être ! »

À l’issue du show où les volontaires ont pu découvrir les médailles, la torche, le programme des célébrations en France et rencontrer les phryges, Paris 2024 a levé le voile sur un symbole incontournable des Jeux : l’uniforme. « J’avais un peu peur, les tenues des volontaires ne sont pas toujours seyantes ou au goût du jour mais, là, c’est pas mal ! », s’enthousiasme Charlotte tandis que Nicolas se dit « impressionné par l’ampleur du travail réalisé par le Comité d’organisation ».

Chantal sera affectée au transport des athlètes qui concourront sur le site de Saint-Quentin-en-Yvelines, pour les Jeux olympiques et paralympiques. Charlotte et Nicolas seront assignés au National Velodrome à Montigny-le-Bretonneux pour les compétitions paralympiques de cyclisme et au château de Versailles pour celles d’équitation. « Je suis heureux d’intervenir sur les Jeux paralympiques, commente Nicolas. C’est important de mettre ces athlètes en valeur. » Et tous de conclure : « On a hâte d’y être. On a de la chance de participer. On va vivre l’événement au plus près des athlètes. Ça n’arrivera qu’une fois dans la vie ! »

Dans les prochains jours, Chantal, Charlotte et Nicolas récupèreront leur planning détaillé, leurs accréditations et leur uniforme au mois en mai et débuteront leur formation en ligne en juin.

À lire également…